08.08.2017 - 10h10

Les 10 plus jeunes pilotes du WEC

Alors que l'endurance offre plus de possibilités que jamais à de jeunes pilotes de se construire une carrière dans le sport automobile, nous vous présentons aujourd'hui les dix plus jeunes à avoir participé au Championnat du Monde d'Endurance FIA (WEC) de

 

Photo (ELMS):  Philip Hanson (à gache dans l'image du Mans avec Nigel Moore et Karun Chandhok)
 
1. Après avoir effacé celui de Ricardo Rodriguez en 1959, qui aura tenu 55 années durant, le record de Matt McMurry en tant que plus jeune pilote au départ des 24 Heures du Mans (16 ans et 202 jours) en 2014 n'est pas à la veille d'être battu. L'Américain est également devenu en 2014 le plus jeune pilote à avoir terminé la course. Un record précédemment détenu depuis 2000 par son compatriote Gunnar Jeannette.
 
2. Aux WEC 6 Heures de Spa-Francorchamps 2017, Philip Hanson est devenu le plus jeune pilote au départ d'une course WEC (17 ans, 10 mois et 2 jours). Jusqu'à maintenant, son meilleur résultat est une neuvième place aux 24 Heures du Mans, au volant de la Ligier de Tockwith Motorsports (catégorie LMP2).
 
3. En 2014, Alessandro Latif a disputé les 24 Heures du Mans à l'âge de 18 ans, 2 mois et 4 jours. Malheureusement pour le Britannique, cette unique apparition sarthoise s'est prématurément achevée après 31 tours, lorsque sa voiture, engagée par Greaves Motorsport, est contrainte à l'abandon sur accident.
Photo:  Nicolai Sylvest avec Gianluca Roda et Paolo Ruberti
 
4. Plus jeune pilote vu au volant d'une GT en WEC, le Danois Nicolai Sylvest a disputé les 6 Heures de Fuji 2015 chez Larbre Compétition à 18 ans, 3 mois et 19 jours.
 
5-Lorsqu'il a couru ses premières 24 Heures du Mans en 2014 chez Pegasus Racing, Léo Roussel était âgé de 18 ans, 9 mois et 15 jours. A aujourd'hui 22 ans, le Français n'a pas manqué une seule édition des 24 Heures depuis lors, et occupe la tête du classement provisoire de l'European Le Mans Series chez G-Drive Racing.
Photo:  Matheo Tuscher
 
6-Aux 6 Heures de Shanghai 2015, Mathéo Tuscher est devenu chez Rebellion Racing le plus jeune pilote LMP1 vu en WEC (18 ans, 10 mois et 21 jours).
 
7-Actuel leader du classement provisoire du Trophée Endurance FIA des Pilotes LMP2, Thomas Laurent avait 19 ans et 12 jours lorsqu'il a débuté en WEC aux 6 Heures de Silverstone en avril dernier. Au fil de cette première saison, le jeune Français a déjà remporté trois victoires en quatre courses, dont les 24 Heures du Mans, qu'il a terminées en deuxième position du classement général. Jusqu'alors, Mathéo Tuscher était le plus jeune pilote à avoir terminé sur le podium du général d'une course WEC.  De plus, il est le plus jeune pilote du plateau WEC à aujourd’hui.
 
8-Dries Vanthoor a battu Thomas Laurent de 15 jours lorsqu'il est devenu en juin dernier le plus jeune vainqueur de catégorie aux 24 Heures du Mans. A 19 ans, 1 mois et 29 jours, le jeune Belge s'est imposé dans la Sarthe en catégorie LMGTE Am chez JMW Motorsport.
 
9-A 19 ans, 1 mois et 4 jours, Rik Breukers a connu un baptême difficile aux 24 Heures du Mans avec le team ARC Bratislava. Le Néerlandais a terminé 19e de la catégorie LMP2 (46e du général).
Photo:  Lucas Auer
 
10-Ce top 10 s'achève avec le pilote DTM Lucas Auer, grâce à un engagement dans le team Lotus Praga (catégorie LMP2) aux 6 Heures de Bahreïn 2013, à 19 ans, 2 mois et 20 jours. Le neveu de l'ancien pilote de Formule 1 Gerhard Berger a également disputé trois courses WEC 2014 en LMP1.
Fiona MILLER