17.04.2017 - 12h57

Silverstone : les réactions des vainqueurs LMGTE

Andy Priaulx (Ford GT n°67, Ford Chip Ganassi Team UK, vainqueur LMGTE Pro)

"Nous semblions vaincus mais nous n'avons jamais rien lâché. Dans mon deuxième relais, j'ai été à 100 % et nous avons retrouvé notre rythme. Nous avons eu beaucoup de chance avec la voiture de sécurité, ça a remis en quelque sorte les compteurs à zéro et rendu la fin de course passionnante. Espérons qu'il y en aura d'autres cette année, ça rend les choses plus animées.

"Mes coéquipiers ont fait un travail extra, Harry a été fantastique pendant ces deux dernières heures et demie. Pipo a également fait une première course LMGTE très brillante, c'est formidable de convertir la pole position du samedi en victoire le dimanche."

Harry Tincknell (Ford GT n°67, Ford Chip Ganassi Team UK, vainqueur LMGTE Pro)

"Je n'arrive pas à croire que nous avons gagné aujourd'hui, après que nous nous soyons retrouvés quasi hors du coup. Andy et moi étions assis au bureau lorsque nous avons entendu qu'il y avait une neutralisation "Full Course Yellow". J'ai alors dû foncer jusqu'au stand et deux minutes plus tard, j'étais sanglé dans la voiture pour un relais de deux heures et demie.

"Dans la voiture tout allait bien et il me suffisait d'aligner les tours. Les derniers tours ont été incroyables et je n'ai pas amusé le terrain. Nous avions beaucoup d'amis, de membres de nos familles et d'employés de chez Ford, alors gagner aujourd'hui est quelque chose de fantastique. Nous n'avons rien lâché et ce fut un magnifique effort collectif."

Pipo Derani (Ford GT n°67, Ford Chip Ganassi Team UK, vainqueur LMGTE Pro)

"Je suis bien sûr très heureux d'être ici et de gagner en LMGTE Pro. Ce ne fut pas une course très facile pour moi. Tout était nouveau et j'ai dû apprendre beaucoup de choses comme la gestion des pneus, qui n'est pas tout à fait la même en LMGTE et en LMP2.

"C'est super de gagner, et je vais continuer à travailler dur pour progresser et bien rouler lors de la prochaine course à Spa. C'était vraiment une super course, nous ne nous attendions vraiment pas à nous retrouver là après le début de course que nous avons connu. C'est un travail phénoménal de tout le team et de mes coéquipiers Andy et Harry."

Matt Griffin (Ferrari 488 GTE n°61, Clearwater Racing, vainqueur LMGTE Am)

"Ce fut une course de folie, mais aussi une course superbe. Nous sommes sortis des stands avant le dernier relais, nous n'avions pas assez d'essence pour aller au bout, mais j'ai pu attaquer Pedro (Lamy, Ndlr) et la bagarre avec lui a été incroyable. C'était vraiment super, une belle bataille, dure mais correcte. Je me suis jeté à l'intérieur à Copse et j'ai réussi à le doubler.

"J'ai alors foncé pour creuser l'écart, parce que je savais que je devais refaire un ravitaillement express en carburant dans les derniers tours.

"En ressortant des stands, j'ai vu Molina dans le virage 1. Mon ingénieur m'a dit : 'rattrape-le et dépasse-le'. Je suis revenu sur lui et sur Pedro qui était en tête dans le dernier tour.

"Dans ce dernier tour, dans la ligne droite de Hangar Straight, je devais être à une demi-seconde. J'ai retardé mon freinage pour aborder Stowe dans le but de doubler en sortie de virage, alors qu'ils se trouvaient à l'intérieur. Et là, tout d'un coup, j'ai vu les deux voitures dans tous les sens et j'ai franchi un véritable rideau de fumée.

"J'ai franchi la ligne d'arrivée en demandant à mon ingénieur : 'Combien de tours reste-t-il ?? Combien de tours reste-t-il ?' Il m'a répondu : 'c'est terminé, on a gagné !"

Weng Sun Mok (Ferrari 488 GTE n°61, Clearwater Racing, vainqueur LMGTE Am)

"Je suis vraiment très fier de Matt et Sawa-san, et de ce que toute l'équipe a accompli. Pour nous, ce sont des débuts de rêve. Nous envisagions un podium pour notre première course WEC mais grimper sur la plus haute marche à Silverstone est un rêve qui se réalise.

"Nous avons gravi les échelons depuis l'Asian Le Mans Series jusqu'au WEC. L'organisation et l'ambiance sont formidables, nous avons hâte de nous retrouver à Spa le mois prochain."

 

Sam SMITH