16.07.2017 - 17h01

Nürburgring après 4 Heures : Ferrari s'impose à Porsche en LMGTE Pro

Voici les principaux temps forts des troisième et quatrième heures des 6 H du Nürburgring 2017.

Voici les principaux temps forts des troisième et quatrième heures des 6 H du Nürburgring 2017.

Troisième heure de course :

 

  • La Porsche 919 Hybrid pilotée par Neel Jani (n°1) déloge celle de Brendon Hartley de la tête de la course.
  • Les deux Porsche creusent sur la Toyota TS050 HYBRID n°7 de José Maria Lopez un écart qui atteint 25 secondes.
  • Juste avant la mi-course, Nick Tandy relaie Neel Jani et conserve le commandement.
  • Hartley passe le relais à Earl Bamber qui conserve la deuxième place, alors que Lopez cède le volant à Mike Conway.
  • La Toyota n°8 est revenue en quatrième position, pilotée par Anthony Davidson.
  • La catégorie LMP2 voit l'équipe Jackie Chan DC Racing plus dominatrice que jamais : Ho-pin Tung accentue encore l'avance déjà prise par son coéquipier Oliver Jarvis.
  • Tung dispose d'une marge confortable de 50 secondes sur la voiture de son compagnon d'écurie Tristan Gommendy.
  • Juste avant la fin de la troisième heure de course, Gustavo Menezes (Alpine n°36) déloge de la troisième place l'ORECA n°31 de Julien Canal (Vaillante Rebellion).
  • Duel Porsche-Ferrari en LMGTE Pro : James Calado commence à revenir sur la Porsche 911 RSR de Michael Christensen, le leader de la catégorie.
  • En vue de la mi-course, l'écart chute à trois secondes et demie.
  • L'autre Porsche 911 RSR de Frédéric Makowiecki est troisième devant l'Aston Martin n°95, premier leader de la catégorie.
  • Bataille passionnante en LMGTE Am : Mathias Lauda défend son leadership face à la Porsche de Matteo Cairoli (Dempsey-Proton Racing).
  • Le jeune Italien parvient à prendre la tête juste avant la fin de la troisième heure.
  • La Ferrari Spirit of Race de Miguel Molina est troisième de la catégorie.

Quatrième heure de course :

  • ​Nouveau changement de leader : Earl Bamber refait son retard et passe dans le virage 1 Nick Tandy, son ancien coéquipier des 24 Heures du Mans 2015.
  • Toujours troisième, la Toyota n°7 compte maintenant plus d'une minute de retard derrière les deux Porsche.
  • Retardée lors du départ de la course par un changement de pompe à essence, la Toyota n°8 est quatrième.
  • Tandy revient sur Bamber mais touche légèrement la Ford GT n°67 d'Harry Tincknell, qui part en tête-à-queue. Tandy poursuit sa route sans dommage mais Tincknell fait un passage dans le bac à gravier.
  • L'ORECA 07-Gibson n°38 de Jackie Chan DC Racing est toujours confortable leader en LMP2, aux mains de Thomas Laurent.
  • Le jeune Français doit toutefois effectuer un arrêt imprévu juste avant la fin de cette quatrième heure, pour un changement de son capot arrière.
  • Un remarquable dépassement permet à Filipe Albuquerque (Vaillante Rebellion) de s'imposer en deuxième position, doublant à la fois à Matt Rao (Signatech Alpine) et David Cheng (Jackie Chan DC Racing).
  • Pipo Derani (ORECA Vaillante Rebellion n°13) passe à son tour Matt Rao et s'installe en troisième position.
  • Course toujours très tactique en LMGTE Pro : au volant de la Ferrari n°51 de AF Corse, James Calado accentue son avance.
  • En deuxième position, on retrouve à 25 secondes la Porsche n°92 de Michael Christensen.
  • Porsche occupe également la troisième position, avec Frédéric Makowiecki au volant de la 911 RSR n°91.
  • En LMGTE Am, Aston Martin et Porsche jouent au chat et à la souris. Christian Ried et Paul Dalla Lana sont séparés de seulement deux secondes, en faveur du premier nommé.
  • La Ferrari de Spirit of Race occupe toujours la troisième position.
Sam SMITH